calque


calque

calque [ kalk ] n. m.
• 1762; it. calco, de calcare calquer
1Reproduction exacte d'un dessin, d'un modèle, obtenue en calquant. Calque d'une carte. Papier calque ou calque : papier transparent pour calquer. Un dessin sur calque.
2Ling. Traduction littérale (d'une expression complexe ou d'un mot en emploi figuré) dans une autre langue. « Lune de miel » et « gratte-ciel » sont des calques de l'anglais « honeymoon » et « skyscraper ». Le calque est un type d'emprunt.

calque nom masculin (italien calco) Reproduction d'un dessin sur un papier transparent qui le recouvre. Reproduction, expression fidèle de quelque chose, imitation servile de quelque chose, de quelqu'un. Forme d'emprunt d'une langue à une autre consistant à intégrer un mot ou une expression étrangère sous une forme traduite (par exemple gratte-ciel formé sur l'américain sky-scraper). Papier translucide permettant de retracer le dessin d'un original sur lequel il est appliqué, ou de reporter, par des procédés de reproduction utilisant la transmission de la lumière, une image qui y est inscrite. ● calque (synonymes) nom masculin (italien calco) Reproduction d'un dessin sur un papier transparent qui le recouvre.
Synonymes :
- décalque
Reproduction, expression fidèle de quelque chose, imitation servile de quelque chose, de...
Synonymes :
- démarquage
Papier translucide permettant de retracer le dessin d'un original sur...
Synonymes :

calque
n. m.
d1./d Copie d'un dessin obtenue généralement grâce à un papier transparent appliqué sur le modèle. Prendre le calque d'une carte de géographie. Syn. décalque.
|| Papier servant à cette opération.
(En appos.) Papier calque.
d2./d Fig. Imitation très proche du modèle. Son dernier livre est le calque du précédent. Le fils est le calque du père!
d3./d LING Traduction littérale d'un mot, d'une locution d'une autre langue. Le calque diffère de l'emprunt. "Moyen-Orient" est un calque de l'américain "Middle East".

⇒CALQUE, subst. masc.
A.— Copie d'un dessin ou de toute autre production graphique, exécutée le plus souvent sur papier transparent et permettant de le reporter sur un autre support. Prendre un calque, faire des calques :
1. Il [Bracquemond] a dessiné un service, un service qui a fait une révolution; mais au fond, ce ne sont que des calques d'albums japonais, jetés sur de la porcelaine de Creil.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1878, p. 1230.
P. méton. Procédé par lequel on obtient de telles copies. Reproduire un dessin par le calque (Ac. 1932).
Papier(-)calque. Papier transparent utilisé pour calquer (cf. J. CLÉRET DE LANGAVANT, Ciments et bétons, 1953, p. 28).
Au fig., parfois péj. Reproduction (trop) fidèle. Calque de la réalité :
2. ... rien n'était plus ennuyeux que cette pâle résurrection de la littérature d'autrefois. Ce calque froid, cet anachronisme improductif disparut quand la littérature nouvelle fit irruption avec fracas par le Génie du christianisme.
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 2, 1848, p. 50.
B.— LING. Procédé de création d'un mot ou d'une construction syntaxique par emprunt de sens ou de structure morphologique à une autre langue. Calques sémantiques :
3. ... quartier-maître est formé des mots français quartier et maître, mais c'est un calque de l'allemand Quartiermeister, dont il conserve l'ordre (alors que, en français, le déterminant quartier devrait suivre le déterminé maître).
Ling. 1972.
Prononc. et Orth. :[kalk]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1762 « copie d'un dessin » (Ac.); 2. 1835 fig. (ibid.); 3. ling. (Louis Duvau ds MLS, 8, 1894, 191 et seq. ds KNOBLOCH, p. 403). Empr. à l'ital. calco (HOPE, p. 278) attesté dep. 1587 (ARMENINI, De veri precetti della pittura, 76 ds BATT.), au fig. dep. XVIIIe s. (Giulianelli, ibid.), déverbal de calcare, v. calquer [ne semble se trouver ni ds FUR. 1690, ni ds Encyclop. contrairement à ce qu'indiquent DAUZAT 1973 et DG]. Fréq. abs. littér. :17. Bbg. GALL. 1955, p. 220. — HOPE 1971, p. 278. — KOHLM. 1901, p. 35.

calque [kalk] n. m.
ÉTYM. 1762; ital. calco, de calcare (→ Calquer).
1 Copie, reproduction calquée. || Prendre un calque. || Faire le calque d'une carte. || Reproduire fidèlement un dessin par le calque. || Papier-calque : papier transparent pour calquer.
1 Vu avec bien du plaisir les calques des petits dessins de Géricault (…)
E. Delacroix, Journal, 18 avr. 1824.
2 Les différentes images de Jenny au cours de ces années-là se superposaient devant ses yeux comme des calques (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 232.
2 (1835). Fig. Imitation, et, particulièrement, imitation servile d'une œuvre. Plagiat.
3 (1894). Ling. Transposition d'un élément d'une langue dans une autre, par traduction. || Calques sémantiques. || Calques et emprunts.
COMP. Photocalque.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Calque — (fr., spr. Kalk), Durchzeichnung; davon Calquiren, 1) eine Calque machen; 2) die Umrisse der Calque aus eine neue Unterlage von Papier (Zeichnung od. Aquarell), Leinwand (Ölmalerei), frischen Mauerbewurf (Fresco), trockene Wand (Tempera,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • calque — CALQUE. s. mas. Trait léger d un dessin qui a été calqué. Prendre un calque …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Calque — Calque, v. t. See 2d {Calk}, v. t. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • calqué — calqué, ée (kal ké, kée) part. passé. Un dessin calqué. Des modes calquées sur les modes parisiennes …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Calque — [kalk] der; s, s <aus gleichbed. fr. calque zu calquer »durchzeichnen, abpausen«, dies aus lat. it. calcare »treten«> (veraltet) Durchzeichnung, Pause …   Das große Fremdwörterbuch

  • calque — loan translation of a foreign word or phrase, from Fr. calque, lit. a copy, from calquer to trace by rubbing (itself borrowed in English 1660s as calk), from It. calcare, from L. calcare to tread, to press down …   Etymology dictionary

  • Calque — (frz., spr. kalk), Durchzeichnung (s. Kalkieren) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Calque — (frz. Kalk), die Durchzeichnung …   Herders Conversations-Lexikon

  • calque — s. m. O mesmo que calco …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • calque — [kalk] n. [Fr, an imitation, tracing < calquer, to trace < It calcare, to press, trample < L, to tread: see CAULK] a borrowing by which a specialized meaning of a word or phrase in one language is transferred to another language by a… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.